Le leader des médias Vivendi discute sur un rapprochement entre Canal+ et la filiale française du qatari BeIn Sports, qui lui ouvrirait la ouvrirait la voie pour devenir une référence du sport à la télévision et d’effacer la fuite des abonnés de la chaîne cryptée.

Rivaux frontaux depuis que BeIn est entrée dans le monde médiatique français, en 2012, les groupes discutent « depuis plus d’un mois » un rapprochement qui pourrait se solder par un rachat pur et simple de BeIn Sports France par Vivendi ou d’un accord de diffusion propre, a expliqué jeudi à l’AFP une source proche du dossier, affirmant une information de Libération.

Les deux acteurs se sont données comme période butoir « fin février ou début mars » pour finaliser un accord ou enregistrer l’échec des pourparlers, a souligné cette source.

« Il y a un intérêt concourant à penser à des solutions ensemble », affirme la source

Plusieurs droits de diffusions au profi de BeInSports

Pour Canal+, récusé il y a 18 mois du procès pour « concurrence déloyale » à l’encontre du groupe qatari, la motivation est patente car au cours de ces dernières années, la chaîne cryptée a vu plusieurs droits de diffusion de multiples compétitions sportives majeure lui passer sous le nez et accordée à BeIn, mais également Altice, l’actionnaire de l’opérateur SFR-Numericable, qui a gagné le championnat anglais de football fin novembre.

Une perte baisse de 88 000 abonnements

D’après une note d’analyse de Natixis rendue publique début décembre, ce seul échec serait suffisant pour amener 300.000 clients de Canal+ à abandonner leur abonnement.

Cependant à fin septembre, le groupe de télévision payante avait déjà enregistré une perte notoire de 88.000 abonnés en un an en France.
« Il est nécessaire que nous réinvestissions dans le sport », témoignait en novembre Vincent Bolloré, Président du conseil de surveillance de Vivendi, à ses travailleurs. Mais peu de droits de compétitions importants seront proposés en jeu prochainement.

Netflix et Amazon de grands concurrents sur le segment des films

Racheter BeIn Sports France, qui a la charge de la diffusion du championnat de football français et la Ligue des Champions, mais également du basket américain ou le tournoi de tennis de Wimbledon, lui donnerait donc la possibilité de refaire surface rapidement, vu que Canal+ doit également affronter une concurrence étendue sur son autre secteur historique, les films et séries, avec l’entrée en lice de Netflix et Amazon.

A lire
Bientôt la fin des smartphones Microsoft Lumia et l’entrée d'une nouvelle série sous Windows 10 Mobile
A lire
Facebook poursuit l’extension de son audience et la monétise progressivement