Après le bruit sur le salaire touché par Carlos Ghosn, PDG de Renault, le constructeur automobile a indiqué qu’il allait se concentrer sur le salaire en question l’année prochaine.

Le Comité des Rémunérations du Groupe Renault a décidé au sortir de sa réunion de garder Carlos Ghosn comme PDG et DG et que sa paye pour cette fonction est « similaire » aux pratiques dans d’autres entreprises. Cependant, le comité reconnait qu’il fallait faire quelques amendements afin de simplifier et clarifier l’ossature de la rémunération ».

Désormais le salaire fixe de Carlos Ghosn va être ramené à 120% alors qu’il était à 150% soit une baisse de 20%. Dans les 120% vous avez 85% sur des spécificités quantitatives et 35% sur des critères de qualité. Toutefois, il faut souligner que si l’entreprise réalise un bénéficie qui dépasse les objectifs, le salaire peut augmenter à 180%.

Une baisse de 6,6% finalement ?

Rappelons que le PDG de Renault avait reçu un salaire de 7,25 millions d’euros parmi lesqules, 1,23 millions de salaire fixe, 1 783 500 euros de variable le restant sera rémunéré en « actions de performance.

Si on suppose que pour l’année 2016, Carlos Ghosn avait atteint ses objectifs, comme ce fut le cas en 2015, il va se faire verser un salaire de 1,303 millions d’euros contre 1,783. Un recul de 480 000 euros mais réduit aux 7,251 millions d’euros globaux soit une baisse de 6,6%.

Carlos Ghosn a aussi indiqué qu’il allait verserait un million d’euros de son salaire aux actions de la Fondation Renault.

A lire
Épargne : bientôt une réduction du taux du Livret A, à 0,5% ?
A lire
Talence Épargne Utile : un fond créé par Talence Gestion et EthiFinance pour les entreprises responsables