Décidé à remettre de l’ordre dans son organisation Publicis Groupe se focalise autour de quatre pôles, dont trois des dirigeants sont d’origine américaine.

Organisation chargée par des dizaines de réseaux mondiaux fonctionnant en silos. La concurrence n’était pas affectueuse avec le « paquebot » Publicis, qui occupe la troisième place dans la liste des groupes de communication. Mercredi, Maurice Lévy, président du directoire, a fait l’annonce selon laquelle il allait redéfinir et simplifier l’organisation de son entreprise maintenant désormais réorganisée en quatre pôles de « solutions » adressées aux annonceurs.

Quatre pôles de communication

De façon précise, Publicis Communications, géré par Arthur Sadoun, disposera de tous les réseaux créatifs dits « classiques » : Publicis Worldwide avec MSL et Nurun, Saatchi & Saatchi, Leo Burnett, BBH et Marcel et le pôle de production Prodigious.

Quant à Publicis Sapient, dont le Président est Alan Herrick, rassemblera Sapient Consulting, SapientNitro, DigitasLBi et Razorfish.

Steve King, CEO de ZenithOptimedia, prendra le contrôle du pôle médias (Starcom Mediavest, ZenithOptimedia, Vivaki, Performics, MRY, Moxie ou Run). Alors que le pôle santé Publicis Healthcare, notamment dynamique, sera contrôlé par Nick Colucci.

Trois des quatre nouveaux directeurs de pôles sont américains, appuyant les rumeurs que nourrissent certains, d’un remplaçant anglo-saxon. Estimations très hypothétiques, cependant : jamais le pouvoir exercé par Maurice Lévy sur Publicis Groupe n’a semblé si important, malgré son départ annoncé pour le printemps 2017.

La désintégration des grands réseaux

Au niveau des opérations, par contre, tout change. Résultat du séminaire organisé en septembre passé à San Francisco et rassemblant 350 leaders du groupe, cette « révolution de décembre » arrête l’organisation actuelle, conçue, comme celle de l’ensemble les grands groupes de communications, autour de grands « réseaux » mondiaux.

Cabinet de consulting

Il remplace une organisation qui ressemble aux grands cabinets de consulting, comme Accenture, ceux-là mêmes contre lesquels Publicis Groupe se bat. « Le prisme à travers lequel le groupe va évaluer ses performances portera alors sur la prestation client, menée, pour un client précis, par un Chief Client Officer.

burger-king-est-toujours-ferme-la-gare-saint-lazare
A lire
Après avoir fermé pendant sept mois le Burger King de Saint-Lazare rouvre ses portes
baisse-petrole_856955_679x417
A lire
Le pétrole chute, au plus bas depuis 2009, limitant le rebond des marchés européens