Investir dans l’immobilier en Bourse est jusqu’à présent le meilleur investissement que l’on puisse faire d’après une étude réalisée par l’institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF) dont les résultats ont été publiés le 31 mai dernier.

Pour obtenir ces résultats, l’étude a comparé entre la rentabilité de plusieurs placements sur une période de 5 à 40 ans tout en prenant en compte les différentes formes de l’immobilier à savoir le logement, les sociétés foncières et cotées en bourse, les bureaux, mais également les autres catégories d’actifs comme l’assurance-vie, les actions et les obligations, l’or, etc.

En comparant entre les différents taux de rendements, l’IEIF est arrivé à la conclusion suivante : investir dans les actions de sociétés foncières cotées en bourse est plus rentable sur le long terme.

Ce succès selon l’IEIF est lié à la création en 2002 du statut de la société d’investissement immobilier cotée (SIIC). Cette réforme à pousser les sociétés foncières à s’endetter auprès des instituts financiers pour le financement des différentes acquisitions immobilières, adopter une gestion beaucoup plus active de leur patrimoine, mais aussi à verser régulièrement d’importantes parts aux actionnaires.

Contrairement à l’immobilier, les autres classes d’actifs notamment l’assurance-vie, les Sicav monétaire et le livret A, n’ont pas connu le même résultat escompté. Le constat que l’on s’est fait est que plus la durée et détention est plus courte, plus les performances connaissent un recul. Et enfin l’or, même s’il brille toujours, les performances sur le long terme sont de moins en moins peu attractives.

A lire
Henri de Castries démissionne de la direction d'Axa France
A lire
Investissements en hôtellerie : Le faux placement miracle