Placé en redressement judiciaire, Viadéo serait lorgné par deux géants à savoir Leboncoin et le Figaro Classifieds. Certaines indiscrétions révèlent que ces deux entreprises ont manifesté leur souhait de racheter Viadéo auprès du tribunal de commerce qui a d’ailleurs reçu leurs offres respectives.

La première offre, est celle de Classifieds, succursales du Figaro, spécialisée dans les petites annonces. La deuxième offre a été faite par le spécialiste des petites annonces très présent aussi sur le domaine de l’emploi à savoir le Leboncoin.

Très identiques, ces deux entreprises aurait fait des offres et celles-ci ne dépasseraient pas plusieurs millions d’euros, mais elles pourraient être meilleures dans les jours à venir.

On signale aussi d’autres offres mais qui n’ont pas encore été concluante. Le 19 décembre, le tribunal va auditionner les candidats. Celui-ci va commencer par étudier les offres de reprises et pourrait donner sa décision en même temps certainement d’ici la fin de l’année.

Mais si cette reprise venait à se conclure, celle-ci ne sera pas totale et ne porterait que sur les actifs de l’entreprise à savoir base de données, effectifs et technologies… mais l’entreprise Viadeo sera liquidée au bout de trois mois.

Jusqu’au 30 juin, Viadeo avait 157 employés, avec 40 millions d’abonnés.

La question qui se pose désormais, est celle de savoir s’il y aura un repreneur pour un service qui a été battu frontalement par LinkedIn. Le redressement judiciaire de Viadeo est la traduction d’une chute vertigineuse d’une entreprise française du web qui n’a pas pu tenir face aux vents négatifs.

Lors de son introduction en bourse il y a deux ans, Viadeo avait une valeur de 150 millions d’euros. Mais cette valorisation boursière a baissé à 10 millions quand la cotation été arrêtée. Grande concurrente de Linkedln, cette entreprise a subi les revers d’un financement mineur et un modèle économique inconséquent et des stratégies qui se sont révélées déstabilisantes.

epargne
A lire
La Loi Macron a été à l’origine de quelques changements pour l’épargne salariale
A lire
Somfy crée son assistant maison dédié à la maison