AccueilPlacementsInvestissements en hôtellerie : Le faux placement miracle

Investissements en hôtellerie : Le faux placement miracle

Investir dans l’hôtellerie fait partie des placements le plus en vogue actuellement. Sauf que ceux-ci comportent de nombreux risques s’éloignant des dires des conseillers en patrimoine.

Avec un rendement se rapprochant de celui de l’assurance vie présenté comme des actions, tout le monde est tenté par le taux qu’il offre qui est de 7%. C’est du moins l’argument utilisé par les conseils en gestion de patrimoine indépendants tels que le cabinet Hervé-Dupé, installé à Nantes. On l’appelle Duorente Hôtel California.

En lisant l’argumentaire sur le site de l’agence on voit que l’hôtel se trouve dans l’un des plus beaux quartiers de la ville, les Champs Elysées « montage économique et financier donnant la possibilité d’obtenir un intérêt net de 7 % par an pendant 7 ans », soutenue par un « accord d’associés qui prennent l’engagement de façon solidaire à acquérir les parts sociales après 7 ans avec un bonus ».

Duorente est présenté comme un placement créé par une Maranatha. Par contre, les propos du PDG, Olivier Carvin, propose sont totalement différents du cabinet Hervé-Dupé. La rente est totalement différente pendant 7 ans.

Ce chiffre sert juste une utopie n’offrant aucune garantie. D’autre part, celui qui contracte, ne prend pas l’engagement de racheter les parts sociales après sept ans. Par contre, il n’est pas obligé de le faire. Mais cet engagement est signé par l’investisseur.

A lire
Quels sont les placements les plus durables ?
A lire
Énergies renouvelables : deux sociétés de placement financier condamnées