AccueilÉconomieLa France, championne de l’épargne

La France, championne de l’épargne

La France est le pays champion, toutes catégories confondues, de l’épargne. Pourtant, les nombreux épargnants français s’en rendent compte : les gouvernements successifs ont enchaîné les réformes pour diminuer la rentabilité de leurs épargnes favorites.

De nombreuses solutions d’épargne

Il existe de très nombreuses méthodes et solutions d’épargne, ainsi que de très nombreuses raisons d’épargner. Que ce soit pour faire fructifier son argent ou préparer sa retraite, grâce à une assurance vie ou un placement sur un livret épargne, les possibilités ne manquent pas pour les épargnants français. Pourtant, certains produits d’épargne perdent progressivement de leur attractivité. C’est le cas des livrets A et des assurances vie dont les taux d’intérêts ne cessent de baisser de réformes en réformes. Difficile donc pour les ménages français, pourtant très attachés à leurs livrets et à leurs assurances, de comprendre ces réformes.

Les investissements favorisés

Depuis plusieurs années, les gouvernements réforment pour inciter les français à investir davantage dans des fonds d’investissement plutôt que dans des livrets d’épargne. L’objectif est, grossièrement, de relancer la croissance économique en soutenant les entreprises et en évitant l’inconvénient d’une épargne trop importante : la diminution de la consommation des ménages. Il faut donc parvenir à trouver un juste équilibre entre une solution d’épargne satisfaisante qui stimulerait l’économie et un maintien du niveau de consommation.

Parmi les dernières tentatives, on retrouve en 2015 la création de fonds communs de placement dans l’innovation, des fonds d’investissement accessibles à tous les ménages et qui soutiennent les PME françaises et européennes innovantes. Une solution d’épargne qui a donc le mérite de favoriser l’économie nationale en soutenant les entreprises, mais qui a aussi le mérite d’aider à maintenir le niveau de consommation des ménages en leur permettant de bénéficier d’une réduction d’impôts équivalente à 18% de l’investissement consenti. La réduction d’impôts peut aller jusqu’à 2160 euros pour une personne seule, et 4320 euros pour un couple.

Le futur de l’épargne ?

Si l’on en croit les réformes appliquées ces dernières années, les différents gouvernements français qui se sont succédés croient tous à l’importance de faire évoluer les mœurs des ménages français en matière d’épargne. Effectivement, depuis la dernière crise économique, il apparaît essentielle d’adapter nos habitudes aux nouvelles exigences de l’économie mondiale.

Alors qu’un livret épargne dissuade son propriétaire de dépenser son argent, un investissement qui offre le droit à une réduction d’impôt augmentera significativement le pouvoir d’achat du ménage et donc, a priori, l’aidera à maintenir son niveau de consommation. La promesse d’un cercle vertueux donc qui, s’il reste à vérifier qu’il existe vraiment, vous offre au moins la certitude de voir vos impôts diminuer.

A lire
Geely acquiert Proton et Lotus, PSA devancé
A lire
This is the most recent story.